Les différents types de communication

G.A.V. - Les différents types de communication

1. La communication interne

La communication interne est la communication à l’intérieur de l’entreprise. Sans cette dernière, une telle communication n’existerait pas. C’est la direction managériale de l’entreprise qui lui attribue un rôle et un budget.

D’un point de vue purement hiérarchique, la communication interne est généralement rattachée à une des trois entités suivantes :

  • La direction des ressources humaines : le média est au plus proche de sa cible
  • La direction de la communication : dans ce cas, la communication interne est rattachée à la communication externe puisque la direction de la communication est étroitement liée avec la direction de l’entreprise
  • La direction générale : ici, la communication externe est directement liée à la stratégie de l’entreprise.

La communication a connu un avènement important depuis plusieurs décennies. 

Comme expliqué précédemment (voir nos articles Le rôle des réseaux sociaux: partie 1 et partie 2 , les internautes veulent « faire savoir » aux autres ce qu’ils pensent, ce qu’ils aiment en partageant des données sur les réseaux sociaux.

La situation est très similaire dans le monde de l’entreprise, où de plus en plus de moyens de communication entre les employés existent, que ce soient les communications de l’entreprise, les sources d’informations internes telles que les courriers électroniques, les tableaux d’affichage, les livrets d’accueil, les retro-planning, etc. mais également des médias provenant de tiers comme les associations, les partenaires de l’entreprise, les syndicats ou les comités.

Dans son mémoire « La communication interne de l’entreprise », Jean-Baptiste Brès explique que « cette communication se forme avant tout autour d’une nécessité d’identité. Cette identité permet à ses employés de savoir comment se comporter en son sein et à ses partenaires de la distinguer d’une autre compagnie ». En d’autres termes, elle régule la vie de l’entreprise pour coordonner les relations entre les différentes couches de sa hiérarchie. Cette communication peut être orale ou écrite.

Les moyens oraux correspondent à tous les supports vocaux mis en place par la direction pour informer le personnel des changements de l’entreprise, pour avoir des retours sur les impressions des employés ou pour connaître l’état d’esprit des équipes qui travaillent sur un projet : réunions, événements internes, séminaires, entretiens collectifs ou individuels. 

Les moyens écrits, quant à eux correspondent à tous les supports manuscrits ou informatiques qui sont lisibles par les employés : journal de l’entreprise, livret d’accueil, revues de presse, affiches, plaquettes ou brochures, documentation, intranet, blog de l’entreprise, newsletters, page sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, etc.

Les entreprises ont également de plus en plus recours au e-learning, une méthode autodidacte qui permet de réduire leurs coûts de formation. A noter que les supports écrits sur Internet sont lisibles par les employés et par les clients ou prospects, ils sont donc à cheval entre la communication interne et externe.

On voit de plus en plus d’entreprises qui ont recours à un ou plusieurs réseaux sociaux d’entreprises. Il s’agit d’un réseau social interne à l’entreprise qui, au même titre qu’un réseau social public, permet de regrouper les membres de l’entreprise dans différentes communautés à des fins professionnelles et sont liés par plates-formes applicatives (réunissant les employés, les clients de l’entreprise, ses actionnaires, ses partenaires, etc.). Ce type de réseau peut renforcer considérablement l’activité de l’entreprise et aide à identifier les connaissances de son personnel.

2. La communication externe

La communication externe regroupe l’ensemble des actions de communication de l’entreprise à destination des publics externes. Elle peut s’adresser aux clients, aux prospects ou encore aux fournisseurs, qui forgent leur opinion et leur attitude vis-à-vis de l’entreprise. Elle se compose de différentes actions telles que le lobbying, les relations médias, l’événementiel, le sponsoring, le mécénat, le site Internet de l’entreprise, la e-communication, la promotion des ventes, le marketing direct et est directement reliée à la publicité. 

Les entreprises doivent contrôler cette communication pour confirmer leur image auprès des tiers de façon à ce qu’elle soit la plus positive possible. Cette communication se concentre aussi sur la valeur du produit ou du service créé par l’entreprise aux yeux des consommateurs. Elle prône le plus souvent la qualité et la durabilité grâce à des supports visuels : affiches publicitaires, spot TV, etc.

L’avènement d’Internet a permis de considérablement moderniser cette communication sur les supports informatiques et électroniques. Maintenant, toutes les entreprises cherchent à vanter les mérites des biens et services qu’elles proposent sur leur site internet, et entretiennent du mieux qu’elles peuvent leurs relations avec leurs clients sur les réseaux sociaux. 

Ces derniers sont les nouveaux outils indispensables à l’entreprise si elle veut élargir sa cible de prospection, qui concerne principalement aujourd’hui la nouvelle génération. Il faut prendre conscience que les réseaux sociaux ne sont pas des sites de vente en ligne comme eBay, AmazonLeboncoin ou encore Spartoo, mais ils servent aux entreprises à communiquer plus facilement avec les internautes qui les « suivent » et à collecter leurs impressions, aussi appelées « feedback ».

Le seul problème des réseaux sociaux publics pour les entreprises est que les membres de ces réseaux doivent aller chercher l’information par eux-mêmes (par exemple je dois choisir de suivre les activités de Red Bull sur Facebook, Red Bull ne vient pas à moi). C’est pourquoi il est parfois difficile pour les jeunes entreprises ou artistes de se faire connaître sur les réseaux sociaux, à moins de faire le « buzz » (on peut citer le succès foudroyant de la mini-série Bref sur Canal+, qui a rassemblé plus d’un million de « Likes » sur Facebook en seulement quelques mois).

Quelle que soit leur type de communication, les entreprises ne peuvent désormais plus se passer de cet outil que sont les réseaux sociaux pour communiquer avec leurs clients car quelle que soit son secteur d’activité, ses clients chercheront toujours à entrer en contact avec elle par le biais d’Internet (achat, géolocalisation, recherche d’informations).

ut Curabitur id, Nullam id consectetur